My Liantis

Bruit et vibrations sur le lieu de travail

Lorsque des collaborateurs sont confrontés à un bruit excessif sur leur lieu de travail, cela peut endommager leur ouïe de manière provisoire ou permanente. Quels sont les risques et quelles mesures pouvez-vous prendre, en tant qu’employeur, pour prévenir ces dommages ?

Risques liés au bruit sur le lieu de travail

Le bruit peut avoir des conséquences sur le travail de vos collaborateurs, mais aussi sur leur vie sociale au quotidien. Souvent, les troubles qu’il occasionne sont d’abord provisoires. Les troubles auditifs permanents sont fréquemment irréversibles et peuvent revêtir différentes formes : surdité (totale ou partielle) due au bruit, perte d’audition, acouphènes, hypersensibilité au bruit. 

Par ailleurs, le bruit peut entraîner d’autres problèmes physiques et psychiques.  Pensez, par exemple, aux maux de tête, aux palpitations, à l’hypertension, à la vasoconstriction ou aux ulcères à l’estomac. 

Le bruit peut aussi compromettre votre sécurité : la faculté de concentration diminue et on n’enregistre plus les ordres ou les avertissements.  Sans compter que le bruit est fatigant et peut aussi influencer négativement la performance au travail. 

Quelles mesures puis-je prendre en tant qu’employeur ?

En tant qu’employeur, vous êtes tenu de protéger vos collaborateurs du bruit. Vous devez, sur base d'une analyse des risques, dresser un inventaire des lieux et travaux où ce danger est présent (cartographie du bruit), prendre des mesures (préventives) et en vérifier l’efficacité. 

Les mesures à prendre dépendent du nombre de décibels auxquels sont exposés vos collaborateurs. Vous trouverez ici la liste complète.  

Par exemple : Paul répare des poteaux d’éclairage le long de routes très fréquentées. Le niveau sonore a été établi à 80 dB. De ce fait, son employeur a mis en place une surveillance sanitaire, une information et une formation et met à sa disposition des équipements de protection individuelle.

Protection auditive

Même aux niveaux sonores où la loi ne prévoit pas le port obligatoire d’une protection auditive, une exposition au bruit peut entraîner des dommages auditifs. Conseillez donc à vos collaborateurs de toujours porter une protection auditive lorsqu'ils doivent élever la voix pour se faire comprendre. 

Les casques atténuent mieux le bruit que les bouchons d’oreilles. Des bouchons d’oreilles sur mesure, les otoplastiques, sont très confortables et offrent une meilleure atténuation du bruit que les bouchons standard. Une protection auditive inadaptée, mal utilisée ou mal portée peut voir son efficacité réduite de plus de moitié. 

Vibrations mécaniques

Les machines soulagent les travailleurs de certaines tâches lourdes mais sont aussi parfois à l’origine de nouveaux problèmes. Les vibrations des appareils peuvent provoquer des problèmes au dos, aux articulations et aux muscles, des vertiges, des troubles gastro-intestinaux, des troubles circulatoires... 

Les travailleurs des secteurs de la construction, du transport, de l’industrie, de l’agriculture, de la sylviculture, de l’aéronautique et de la navigation maritime, surtout, sont exposés à des vibrations mécaniques dans le cadre de leurs activités professionnelles. Pensez aux conducteurs de camions, chariots-élévateurs, excavatrices, asphalteuses et tracteurs, par exemple. Il en va de même pour l’utilisation d’outillages manuels vibrants ou à percussion, comme les meuleuses, les tronçonneuses ou les marteaux pneumatiques. 

Quelles mesures puis-je prendre en tant qu’employeur ?

En tant qu’employeur, vous êtes tenu de protéger vos collaborateurs des vibrations mécaniques. L’analyse des risques obligatoire doit déterminer les mesures spécifiquement recommandées pour votre organisation. Exemples de mesures possibles : 

  • Prévention : vérifier s’il est nécessaire que le collaborateur soit exposé à des vibrations ou à des chocs. 

  • Achat réfléchi : choisir l’équipement (ou le véhicule) qui vibre le moins. 

  • Entretien : vérifier régulièrement le siège du conducteur et le remplacer si nécessaire, bien régler les amortisseurs du siège. 

Que peut faire Liantis pour vous ?

L’adoption concrète de mesures de prévention en vue de protéger vos collaborateurs du bruit et des vibrations doit toujours se faire en concertation avec le conseiller en prévention compétent. Liantis peut vous assister dans l’évaluation des risques liés au bruit et la proposition de mesures, l’exécution de mesures sonores, l’établissement d'une cartographie des bruits et l’organisation de séances d'information. 

Un malheur se cache parfois dans les petits détails. Découvrez comment Liantis peut vous aider à travailler en toute sécurité !

En savoir plus