My Liantis

Reprise des activités dans le secteur de l’horeca

À partir du 8 juin 2020, le secteur de l’horeca peut lui aussi redémarrer ses activités. Cette reprise s’effectuera de manière progressive et sous des conditions très strictes. Voici un aperçu des principaux points d’attention à prendre en considération.

Mesures générales

En tant qu’entrepreneur de l’horeca, vous devez tenir compte de toute une série d’aspects. Veillez donc à vous informer correctement avant de redémarrer votre activité. Dans le guide générique « Travailler en sécurité », les autorités ont réuni toutes les mesures à respecter pour pouvoir reprendre votre activité en toute sécurité.

La réponse à vos questions

La reprise de vos activités dans le secteur horeca peut soulever son lot de questions et de doutes. Vous trouverez ci-dessous la réponse aux questions les plus fréquentes.

Que puis-je faire si je ne j’ai pas encore assez de travail pour tous mes collaborateurs ?

Plusieurs options s'offrent à vous.

  • Jusqu’au 30 juin 2020, vous pouvez mettre les collaborateurs que vous ne pouvez pas encore occuper en chômage temporaire pour cause de force majeure en raison de la crise du coronavirus. Il se peut que la procédure de demande assouplie soit prolongée.
  • Vous pouvez demander à vos collaborateurs de prendre des jours de congé supplémentaires. Sachez cependant que vous ne pouvez pas les y obliger. Les congés ne peuvent en effet qu’être pris d’un accord commun.
  • Vous souhaitez licencier un collaborateur ? Il est à noter que les règles normales relatives au licenciement sont d’application.

Que faire si l’un de vos collaborateurs refuse de retourner au travail ?

Un collaborateur ne peut pas décider unilatéralement de ne pas venir travailler. En cas de refus, il est en absence injustifiée. Tentez donc de savoir pourquoi il ne veut pas revenir et cherchez ensemble une solution. Il y a des problèmes au niveau de la garde des enfants ? Le congé parental « corona » peut être une solution. Un de vos collaborateurs a été mis en quarantaine préventive ? Son médecin peut délivrer un certificat de quarantaine qui vous permet de recourir au chômage temporaire pour cause de force majeure.

Puis-je faire appel à des flexi-jobbers, des extras ou des étudiants ?

Oui, mais pas dans tous les cas. Vous ne pouvez par exemple pas faire appel à des flexi-jobbers ou des étudiants en remplacement d'un collaborateur permanent en chômage temporaire, sauf si celui-ci a été mis en chômage temporaire en raison de par exemple une mise en quarantaine. Si vos flexi-jobbers travaillent généralement à d’autres moments que vos travailleurs permanents (p.ex. uniquement le week-end), vous pouvez continuer à travailler selon ce régime.

Puis-je reporter encore l’ouverture de mon établissement ?

En principe oui. Comme vous n’étiez pas encore autorisé à rouvrir votre établissement au 1er juin 2020, vous avez automatiquement droit à la prestation financière dans le cadre du droit passerelle pour le mois de juin. Vous devez toutefois introduire une nouvelle demande à cet effet.

Si au cours des mois à venir, votre établissement n’est plus obligatoirement fermé, vous pouvez continuer à bénéficier de la prestation financière si vous avez interrompu votre activité en raison de la crise sanitaire durant au moins sept jours calendrier consécutifs. Cliquez ici pour plus d’infos à ce sujet.

Des questions ?

Vous avez d’autres questions, par exemple concernant le travail en équipe ? N’hésitez pas à contacter votre conseiller clientèle attitré. Retrouvez dans cette vidéo bien d’autres informations utiles. Retrouvez d’autres informations utiles dans la vidéo ci-dessous.

Téléchargez le dossier « redémarrage » contenant des informations sur les masques buccaux, les premiers secours et des affiches pratiques

Télécharger le dossier