My Liantis

Indemnité de télétravail supplémentaire

Le télétravail reste la norme. Faut-il prévoir une indemnité pour vos collaborateurs qui travaillent à domicile ? Elle n’est pas obligatoire mais il est possible d’en prévoir une par le biais de l’indemnité bureau, une mesure supplémentaire de l’ONSS.

Indemnité bureau mensuelle

Vous pouvez accorder depuis le 1er avril 2020, un montant mensuel forfaitaire de 129,48 euros à vos collaborateurs qui font du télétravail. Cette indemnité bureau vise à couvrir les coûts encourus par exemple dans le cadre du chauffage, de l’électricité, de l’achat de petites fournitures de bureau, de l’utilisation et de l’entretien d'un bureau à domicile, et cetera. L’indemnité mensuelle exonérée d’impôts et de cotisations ONSS s’applique à tous les collaborateurs qui font du télétravail, il ne faut donc pas conclure une convention de télétravail formelle.

Défraiement supplémentaire

En tant qu’employeur, vous pouvez également accorder en sus de l’indemnité bureau, un défraiement supplémentaire de maximum 40 euros par mois pour couvrir l’utilisation de ce qui suit :

  • connexion et abonnement Internet privés : maximum 20 euros ;
  • ordinateur privé : maximum 20 euros.

Vous pouvez également rembourser les autres frais éventuels du travailleur (utilisation de son téléphone privé, achat d'un écran ou d'un scanneur, et cetera). Aucun forfait général ne s’applique dans ce cas, le remboursement doit se baser sur les frais réels. Demandez donc aux collaborateurs de conserver la facture d’achat.