My Liantis

Inspection par la Direction générale du Contrôle du bien-être au travail

Vous avez repris vos activités ? Sachez que le service d'inspection du Contrôle du bien-être au travail (CBE) veille de manière stricte au respect des mesures liées au coronavirus tant qu'elles sont en vigueur. Voici les sujets sur lesquels vous pouvez vous attendre à des questions.

handhygiëne

Distanciation sociale

1,50 mètre : telle est la distance minimale à laquelle nous devons nous tenir les uns des autres en cette période de coronavirus. Elle doit également être respectée au travail. Le service d'inspection du CBE vérifiera donc si, en tant qu'employeur, vous mettez tout en œuvre pour rendre cette distanciation possible pour vos collaborateurs, tant à leur bureau et à la cantine que dans les couloirs et même dans les moyens de transport collectifs. Les ascenseurs sont à éviter ou à prendre seul. Vos collaborateurs ne peuvent pas non plus être assis face à face. Pour éviter que trop de personnes ne se trouvent dans la même pièce, vous pouvez organiser un système de postes ou prévoir des pauses à des moments différents. Les réunions physiques sont annulées au maximum.

Hygiène (des mains)

On ne cesse de le répéter : une bonne hygiène des mains est cruciale pour aider à endiguer la propagation du coronavirus. Il est en outre conseillé de nettoyer les locaux au moins tous les jours avec de l'eau et du détergent, car même si le coronavirus se transmet principalement par la toux et les éternuements, il n'est pas exclu que les surfaces contaminées jouent également un rôle dans sa propagation. Voilà pourquoi il est recommandé de nettoyer quotidiennement les surfaces et les objets que l'on touche fréquemment.

Des consignes claires

Les directives ne peuvent bien entendu être correctement respectées que si elles font l'objet d'une communication claire. Votre personnel est-il suffisamment informé de ce que l'on attend de lui ? Trouve-t-on, par exemple, à tous les accès des consignes et des affiches claires pour une bonne hygiène des mains ?

Visiteurs extérieurs

Évitez de préférence de recevoir des visiteurs extérieurs : ils ne sont autorisés que s'ils sont indispensables à la continuité de vos activités. Ils doivent se laver les mains avant d'entrer et doivent ensuite également respecter toutes les autres mesures de précaution en vigueur. Abstenez-vous bien entendu de les accueillir avec une poignée de main !

Collaborateurs malades

Informez bien vos collaborateurs que, même s'ils présentent les plus légers symptômes, il est recommandé qu'ils restent chez eux. La période d'incubation du coronavirus dure en effet entre trois et six jours, vous êtes donc contagieux avant que les symptômes typiques tels que la toux et les éternuements ne se manifestent.

L'un de vos collaborateurs ne se sent pas bien et présente les symptômes courants (fièvre, toux, infection des voies respiratoires) ? Demandez-lui alors de rentrer chez lui le plus vite possible et d'appeler son médecin traitant. Ce dernier déterminera la procédure à suivre. Nettoyez et désinfectez le bureau du collaborateur concerné et demandez à ses collègues directs d'être vigilants quant à l'apparition éventuelle de symptômes.

Attention au bien-être psychosocial

Cette période d'incertitude peut engendrer des problèmes psychosociaux chez certaines personnes. Y prêtez-vous suffisamment attention en votre qualité d'employeur ? Veillez à établir un plan d'action. Sachez que Liantis peut également vous apporter un soutien précieux à cet égard.

Grâce à notre check-list pratique, vous serez préparé à une éventuelle visite du Contrôle du bien-être au travail.

Télécharger la check-list