Indemnités de congé de maternité : quels sont les droits de l’indépendant ?

Vous attendez un enfant ? Avant toute chose, félicitations ! Nous vous présentons l’ensemble des éléments administratifs dont vous devez tenir compte. 

zwangerschapsverlof zelfstandige

Prime de naissance

Bruxelles et Wallonie : prime de naissance

Votre enfant réside à Bruxelles ? Vous avez droit à une prime de naissance unique de :  

  • 1.340,90

     euros
     pour le premier enfant. 
  • 597,55 euros pour les enfants suivants.  

Votre enfant réside en Wallonie? Vous avez droit à une prime de naissance unique de 1.314,61 euros par naissance.

La demande s’effectue auprès de l’organisme de paiement des allocations familiales. Vous n’êtes pas encore affilié auprès d’un organisme de paiement ? Demandez votre prime de naissance en ligne auprès de KidsLife

Flandre : « startbedrag »

Tout enfant né et résidant en Flandre à partir du 1er janvier 2023 reçoit une allocation unique de 1.214,49 euros, la prime de naissance appelée « startbedrag ». 

La prime de naissance peut être demandée au plus tôt quatre mois avant la date de naissance présumée. 

La demande s’effectue auprès de l’organisme de paiement du « Groeipakket » (nouvelle dénomination de l’allocation familiale). Vous n’êtes pas encore affilié à un organisme de paiement ? Demandez votre prime de naissance en ligne auprès de KidsLife

Congé de maternité

Vous avez droit à douze semaines de congé de maternité, treize en cas de naissances multiples. Si vous voulez prétendre à une indemnité de maternité, vous devez respecter les trois semaines de repos d’accouchement obligatoire. Durant cette période, vous ne pouvez pas travailler. La période de repos obligatoire débute sept jours avant la date de naissance présumée et se prolonge jusqu’à deux semaines après la naissance.

Des neuf semaines de repos facultatives vous pouvez prendre deux au cours des deux semaines précédant le congé prénatal obligatoire. Le congé prénatal facultatif peut être pris librement par périodes de sept jours, mais au plus tard dans les 36 semaines qui suivent le congé postnatal obligatoire. La période facultative du congé de maternité peut également être prise à mi-temps. 

Par exemple

Catherine possède un salon de coiffure. Après l’accouchement de ses jumeaux, elle décide de prendre son congé de maternité à mi-temps. Elle continue à travailler tout en percevant la moitié d’une indemnité. Ce choix lui donne le droit au double de semaines de congé facultatives : le maximum de dix-huit semaines à mi-temps généralement appliqué est porté à vingt semaines en raison de ses naissances multiples.


Congé de naissance ou de paternité

Les jeunes pères ou coparents indépendants se voient eux aussi offrir le temps nécessaire pour s’occuper de leur nouveau-né.

En savoir plus

Indemnités de maternité

A la naissance d’un enfant, vous avez droit à une indemnité pour les périodes pendant lesquelles vous prenez votre congé de maternité. La demande doit être introduite auprès de votre mutuelle. Si vous interrompez complètement votre activité durant le congé de maternité, le montant de l'indemnité s’élève à 855,74 euros par semaine (782,70 euros, à partir de la 5e semaine). Si vous prenez un congé maternité à mi-temps, l'indemnité est ramenée à 427,87  euros per semaine (391,35 euros à partir de la 5e semaine). 

Dispense de la cotisation sociale après l’accouchement

En tant qu’indépendante, si vous recevez l’indemnité de maternité, vous êtes également dispensée de la cotisation sociale pour le trimestre qui suit l’accouchement. Durant le trimestre de la dispense, vous conservez l’intégralité de vos droits sociaux. La caisse d’assurances sociales de Liantis applique automatiquement cette dispense, vous ne devez donc pas introduire de demande spécifique à cet effet.

Aide à la maternité  : 105 titres-services gratuits

Si vous avez droit aux indemnités de maternité, vous avez également droit à 105 titres-services gratuits pour une aide-ménagère : nettoyage, lessive et repassage, courses, préparation de repas. La valeur d’un chèque s’élève à 9 euros et correspond à une heure d’aide-ménagère.  

L’administration informe votre caisse d’assurances sociales de votre accouchement. Celle-ci vérifie ensuite si vous remplissez les conditions pour bénéficier de l’aide à la maternité et vous envoie automatiquement les informations nécessaires et le formulaire de demande. Vous pouvez remplir le formulaire de demande et le remettre à votre conseiller clientèle.

Dispense de prime de Pension Libre Complémentaire Sociale

Si vous avez conclu une pension libre complémentaire sociale, vous en récolterez les fruits lorsque vous deviendrez mère. Sous certaines conditions, votre assureur paiera en effet vos primes de pension complémentaire à votre place. N’oubliez pas non plus d’avertir l’assureur auprès de qui vous avez conclu une assurance hospitalisation de la naissance prochaine de votre enfant.

Vous souhaitez plus d'informations concernant vos droits en tant que future maman ? Consultez notre guide starters pour en savoir plus ! 

Consultez le guide starters