My Liantis

Pouvez-vous licencier un collaborateur pour motif grave ?

Licencier un travailleur sur-le-champ ? Vous avez pour ce faire toujours besoin d'un motif grave. La loi en donne une description précise. Découvrez ici comment faire.

Licenciement immédiat pour motif grave

En tant qu'employeur, vous pouvez licencier immédiatement un collaborateur dans des conditions spécifiques, sans préavis ni indemnité. Pour ce faire, vous avez besoin d'un motif grave. Il s'agit d'une faute grave qui rend impossible toute poursuite de la collaboration. C'est le cas du vol, de la fraude ou de la violation des secrets de l'entreprise, entre autres.

Les manquements répétés sur le lieu de travail peuvent également être une raison valable de licencier sur-le-champ un travailleur. Dans ce cas, les preuves accumulées jouent un rôle décisif. Un dossier bien étayé contient non seulement des arguments, mais prouve aussi de manière évidente les fautes régulièrement commises par le travailleur. En tant qu'employeur, il vous est recommandé de documenter les éventuels entretiens d'évaluation qui démontrent que votre collaborateur a été averti et a eu l'opportunité de se corriger.

Procédure stricte de licenciement immédiat

Le licenciement immédiat est une mesure sévère, que vous ne devez donc pas prendre à la légère. La procédure dans son intégralité est décrite dans cet aperçu sur le licenciement pour motif grave. Un dossier correct et solidement étayé vous offre une sécurité supplémentaire en tant qu'employeur, de manière à ce que vous puissiez vous défendre au tribunal du travail, si nécessaire.

Voici un aperçu de la procédure de licenciement immédiat :

  • Résiliez le contrat dans un délai de trois jours ouvrables après avoir pris connaissance de la faute grave.
  • Informez le collaborateur concerné des faits qui lui sont reprochés dans le même délai.
  • Motivez le licenciement dans un courrier recommandé. 

Vous pouvez également informer le travailleur concerné de son licenciement et du motif de celui-ci dans un seul et même courrier, tant que ce courrier est envoyé dans un délai de trois jours après avoir pris connaissance des faits.

Vous souhaitez en savoir plus sur le licenciement pour motif grave ?

Lisez le blog