My Liantis

Que faire en cas d'accident de travail ?

Même si la sécurité est votre priorité, un accident de travail ne peut jamais être exclu à 100 %. Il va de soi qu'aider la victime passe avant toute chose, tout comme veiller à mettre immédiatement tout en œuvre pour désamorcer les éventuelles situations dangereuses. Pourtant les choses ne s'arrêtent pas là. En tant qu'employeur, vous êtes tenu à diverses obligations administratives afin de gérer l'accident de travail comme il se doit.

Consignation des incidents légers dans le registre des premiers secours

Un travailleur se coupe légèrement, une personne tombe d'une petite échelle et se blesse au genou, un collaborateur saigne du nez. Un petit accident est vite arrivé. Dans de nombreux cas, les conséquences sont heureusement minimes. Votre collaborateur peut reprendre le travail immédiatement sans que l'intervention d'un médecin ne soit nécessaire.

Même si l'incident semble insignifiant, il est préférable de le consigner dans un registre des premiers secours. Pourquoi ? Supposez que ce genou blessé évolue et engendre des problèmes graves après un certain temps. Vous pourrez alors faire valoir cet incident comme un accident de travail et vous tourner vers votre assurance accidents de travail afin de récupérer les frais médicaux engendrés par la blessure. 

Déclaration des accidents de travail à l'assurance

Tout accident de travail qui nécessite l'intervention d'un médecin ou qui donne lieu à un ou plusieurs jours d'incapacité de travail doit être déclaré à la compagnie d'assurance dans un délai de huit jours calendrier. C'est également le cas pour les accidents qui se produisent sur le chemin du travail 

Accidents de travail avec une incapacité de travail d'au moins quatre jours calendrier

Si votre collaborateur est en incapacité de travail pendant au moins quatre jours calendrier (à compter du lendemain du jour de l'accident), un conseiller en prévention doit analyser l'accident. Il propose ensuite des mesures appropriées afin d'éviter les accidents similaires à l'avenir.

Déclaration des accidents de travail graves

Si votre conseiller en prévention ou votre compagnie d'assurance estime qu'il s'agit d'un accident de travail grave, vous devez transmettre un rapport circonstancié au service Contrôle du bien-être au travail du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF ETCS), dans un délai de dix jours calendrier

Vous souhaitez éviter à l'avenir les accidents de travail ? Consultez les conseils pratiques sur notre blog.

Consultez-les içi