My Liantis

Calcul d'une pension d’indépendant : combien touche un indépendant ?

Quel sera le montant de votre pension d’indépendant et comment est-il calculé ? À quel âge pourrez-vous prendre votre retraite et qu’en est-il de la pension minimum et de la pension proportionnelle ? Liantis répond à toutes vos questions sur les régimes de retraite. 

Comment est calculée votre pension ?

Votre pension est calculée sur base de votre carrière, de vos revenus professionnels et des cotisations sociales versées. Votre situation familiale joue également un rôle dans le calcul : si vous êtes marié(e), vous pouvez prétendre à une pension de ménage. Si vous êtes célibataire, vous percevrez une pension d’isolé.  

Vous bénéficiez d’une pension proportionnelle (basée sur ce que vous avez réellement épargné) ou une pension minimale. Ce sont les services des pensions qui se chargent de calculer la forme de pension la plus avantageuse pour vous.  

Pension proportionnelle

On obtient la pension proportionnelle en calculant un revenu par année prestée. Le revenu d’un trimestre de travail indépendant est égal au résultat de la formule suivante : 

Le revenu net sur lequel vos cotisations sociales ont été calculées 

x un coefficient représentant l’index 

x 0,25/45 

x 60 % (pension d’isolé) ou x 75 % (pension de ménage) 

Pension minimale et maximale pour les indépendants

Tout indépendant qui a travaillé pendant au moins 30 ans a droit à une pension minimale garantie. Si vous prenez votre retraite au terme d’une carrière de 45 ans, vous aurez droit à une pension mensuelle minimale garantie de 1 220,86 € (pension d’isolé) ou de 1 525,6 (pension minimale de ménage). Plus vous travaillez longtemps, plus votre pension sera élevée. Le nombre maximal d’années de carrière pouvant être pris en considération est de 45. 

Si vous n’avez pas une carrière complète de 45 ans, vous recevrez une pension minimale proportionnelle au nombre d’années effectivement prestées. Ce montant est calculé en multipliant le montant de la pension mensuelle pour une carrière incomplète (1 212,35 € pour les célibataires et 1 514,96 € pour les personnes mariées) par le nombre d’années prestées, après quoi le résultat est divisé par 45.  

Par exemple : François et Aline sont jumeaux. Tous deux étaient indépendants. François a eu une carrière de 35 ans, tandis qu’Aline a travaillé pendant 40 ans en tant qu'indépendante. Ils prennent leur pension le même jour, mais ont chacun droit à une pension minimale différente :   En tant que célibataire, François perçoit chaque mois une pension minimale de 942,94 €, soit (1 212,35 € x 35 )/45.   Aline est mariée et a deux enfants. Elle a droit à une pension minimale de ménage de 1 346,63 €, soit (1 514,96 € x 40 )/45. 

Votre pension totale (en tant qu'indépendant et salarié) ne peut jamais dépasser la pension minimale complète d'indépendant. Pour le contrôle de ce plafond, il n’est pas tenu compte du bonus de pension. Si en raison de l’application du plafond, la pension proportionnelle devait s’avérer plus avantageuse, c’est cette pension proportionnelle qui sera octroyée. 

Âge de la retraite pour les indépendant

Vous pouvez dans tous les cas prendre votre retraite à l’âge légal (65, 66 ou 67 ans). Si vous voulez arrêter de travailler plus tôt, vous pouvez prendre une retraite anticipée sous certaines conditions.  

Pour pouvoir prendre votre pension avant l’âge légal de la pension, vous devez justifier d’un nombre suffisant d’années de carrière (années prestées). Sous certaines conditions, les années prestées en qualité de salarié ou de fonctionnaire et les prestations fournies à l’étranger peuvent également entrer en considération pour le calcul du moment où vous pouvez prendre votre pension anticipée.  

Quid des années d'études ?

Vous pouvez faire compter vos années d’études pour votre pension en vous acquittant d’une cotisation de régularisation. Votre période d’études (assimilée) vous permettra alors d’obtenir une pension plus élevée. Toutefois, les années d’études assimilées ne sont pas prises en compte pour votre retraite anticipée.  

À l’heure actuelle, différents régimes s’appliquent toujours aux travailleurs indépendants, salariés et fonctionnaires. Ainsi, les travailleurs indépendants et les salariés doivent payer une cotisation de régularisation, tandis que les fonctionnaires bénéficient d’une « bonification pour diplôme » gratuite. Le gouvernement entend uniformiser les règles des trois régimes de retraite. Le régime qui s’appliquera à votre situation propre dépendra de la date de début de votre pension, de la date de votre demande et de votre situation personnelle.  

Comment calculer votre pension ?

Le montant de votre allocation de retraite dépend de votre carrière. Une carrière complète compte 14 040 jours ouvrés à temps plein, soit 45 ans. Pour les carrières antérieures à 1984, on applique un revenu fictif et, après 1984, votre revenu réel (plafonné). 

Si le montant total de votre pension est inférieur à la pension minimale, le montant de votre pension sera adapté à condition que vous ayez au moins deux tiers d'une carrière complète et puissiez le prouver.  

En bref : si vous avez travaillé comme salarié et/ou comme indépendant pendant au moins 30 ans, votre pension sera au moins égale à la pension minimale pour le nombre d’années effectivement prestées.