Actions syndicales le lundi 3 juin 2024

Le lundi 3 juin, la FGTB organisera des actions dans tout le pays. Des actions sont prévues entre autres à Liège, Mons, Bruxelles, Alost et Courtrai. Le syndicat entend dénoncer par ces actions les règles d’austérité budgétaire approuvées par le Parlement européen. 

Dans certaines entreprises, ces actions peuvent donner lieu à des absences de collaborateurs grévistes. Un préavis de grève a été déposé pour ce jour.

2 minutes reading time Politique du personnel 28 mai 2024

Vos collaborateurs ont-ils le droit de s’absenter du travail ?

La participation à une journée d’action relève du droit de grève. En principe, vous ne pouvez pas, en tant qu'employeur, interdire à votre travailleur d'y participer.

Vous ne pouvez pas non plus exiger d’eux qu’ils prouvent avoir participé effectivement aux actions/à la grève.

Seuls les employeurs de certains secteurs, tels que le non-marchand, ont le droit de réquisitionner du personnel pour assurer un service minimum. 

Devez-vous payer vos collaborateurs pour ce jour ?

Les collaborateurs qui vont manifester ou qui interrompent le travail ne fournissent pas de prestations et n’ont dès lors pas droit à leur rémunération. Les collaborateurs syndiqués recevront de leur syndicat une indemnité de grève. Les collaborateurs qui viennent travailler normalement doivent évidemment être payés. 

Un collaborateur qui fait tout son possible pour arriver à l’heure au travail, mais qui, en raison de circonstances indépendantes de sa volonté, n’arrive pas ou pas à temps au travail ou sur le site de l’entreprise a droit au salaire journalier garanti. Il peut, par exemple, rencontrer un barrage routier imprévisible. 

Les collaborateurs disposés à travailler qui arrivent à l’heure au travail ou sur le site de l’entreprise, mais qui ne peuvent pas travailler en raison de la grève n’ont pas droit à la rémunération.

Pouvez-vous faire appel à des intérimaires ?

En tant qu’employeur, il vous est interdit de prendre des initiatives susceptibles de « briser » la grève. Vous ne pouvez donc pas remplacer des collaborateurs grévistes/manifestants/activistes par des intérimaires.

Si seuls quelques-uns de vos collaborateurs participent à la manifestation/à l’action/à la grève et que cela n’affecte donc pas les activités de votre entreprise, vous pouvez continuer à faire appel aux intérimaires qui étaient déjà occupés dans votre entreprise depuis un certain temps avant le début de la journée d’actions.

Si toutefois le nombre de collaborateurs grévistes est important et que leur absence impacte bel et bien vos activités, vous ne pouvez pas avoir recours à des intérimaires.  

Plus d'informations ?

Vous avez des questions à ce sujet ? Les collaborateurs de Liantis secrétariat social se feront un plaisir de vous aider