My Liantis

Politique du personnel 24 janvier 2023

Augmentation de l’indemnité kilométrique pour les déplacements de service

Votre collaborateur utilise sa propre voiture pour des déplacements professionnels effectués pendant les heures de travail ? Il a dans ce cas droit à une indemnité kilométrique. Depuis le 1er janvier 2023, cette indemnité est passée à 0,4259 euro par kilomètre.

Qui a droit à l’indemnité kilométrique ?

Les travailleurs qui effectuent des déplacements professionnels avec leur propre voiture durant les heures de travail ont droit à une indemnité kilométrique, p. ex. un travailleur qui visite un client avec sa voiture privée.

L’employeur ne peut en principe rembourser que les frais réels dans ce cas, mais l’Office national de sécurité sociale (ONSS) et le fisc autorisent le paiement d’une indemnité forfaitaire.

Indemnité forfaitaire : de quoi s’agit-il exactement ?

Dans le cas d’une indemnité forfaitaire, vous payez à votre collaborateur chaque mois un montant fixe pour compenser les frais qu’il a engagés dans le cadre de l’exécution de sa fonction.

L’indemnité forfaitaire pour les déplacements de service est exonérée de cotisations ONSS et de précompte professionnel tant qu’elle ne dépasse pas le montant maximal accordé aux fonctionnaires pour ces déplacements.

Nouveau plafond

Fin 2022, le gouvernement a décidé d’indexer désormais chaque trimestre le montant maximal de l’indemnité kilométrique pour les déplacements de service effectués avec un véhicule privé, afin de pouvoir mieux répondre aux hausses des prix des carburants. Le montant forfaitaire a été relevé le 1er octobre 2022 à 0,4201 euro par kilomètre.

Le 1er janvier 2023, ce montant a de nouveau été indexé : jusqu’au 31 mars 2023, il s’élève à 0,4259 euro par kilomètre.