My Liantis

Statut social 07 juin 2022

Crise du coronavirus : voici les primes prévues par les Régions

Outre le gouvernement fédéral, les gouvernements régionaux (flamand, bruxellois et wallon) ont eux aussi prévu un certain nombre de primes destinées aux indépendants touchés par la crise du coronavirus. Sur quelles aides pouvez-vous encore compter ? En voici un aperçu.

Primes en Région wallonne                             

→ Disponible jusqu'au 31 mai 2022 inclus.

Signalons, par ailleurs, que la Région wallonne octroie une prime de soutien à la reprise aux coiffeurs, restaurateurs et institutions de soins, dont l’activité a été arrêtée en raison de la crise ‘Covid-19’, qui réactivent ou concluent un contrat de formation en alternance avec un(e) candidat(e) actuellement sans alternance. La prime s’élève à 390 euros par mois et par apprenant à partir du 1er mai 2021 et durant au maximum les 4 premiers mois de la reprise d’activité et de la conclusion/réactivation du contrat d’alternance.

La Région wallonne prévoit également d’autres mesures économiques pour les entreprises et les indépendants, ainsi que des soutiens financiers :

A toutes ces aides financières régionales s’ajoutent encore celles de la Fédération Wallonie-Bruxelles en faveur des secteurs culturel  et sportif.

Contactez le numéro ‘1890’ par téléphone ou consultez le site internet 1890.be pour de plus amples informations. Un soutien psychologique est également à votre disposition via le numéro vert gratuit 0800/300.25.

Primes en Région de Bruxelles-Capitale

  • Un fonds de garantie à l’intention des secteurs événementiels. Ce fonds permet de couvrir une partie des pertes financières des organisateurs d’événements qui ont lieu entre le 20 janvier et le 31 octobre 2022 :
    • résultant d’annulations d’événements (intervention de maximum 30% du budget global de l’événement) ;
    • de reports (à hauteur de 90% des dépenses qui ne peuvent être reportées) ;
    • ou de restrictions de jauge (prise en charge à 100% des tickets à rembourser) pour des raisons sanitaires.

Le montant de l’aide peut s’élever jusqu’à maximum 150 000 euros par entreprise, ou 750 000 euros si plusieurs événements doivent être couverts.

→ Demande possible jusqu’au 31 mai 2022.

  • Une « prime relance 2022 » pour les secteurs des discothèques, l’événementiel, du ReCa ainsi que leurs fournisseurs, du tourisme, du sport, de la culture et du transport de personnes (taxis), dont la baisse du chiffre d’affaires est d’au moins 60%. Les montants de la prime varient en fonction du pourcentage de la perte du chiffre d’affaires et du nombre d’équivalents temps plein, avec un maximum de 15 000 euros.

→ Disponible jusqu'au 16 juin 2022 inclus.

Disponible jusqu'au 26 juin 2022 inclus.

La Région a également prévu une série de mesures visant à alléger la pression financière des indépendants :

Par ailleurs, la prime accordée aux indépendants débutants (prime ‘indépendant’) passe de 4 000 à 4 750 euros, pour toute activité indépendante qui prend cours entre le 1er septembre 2020 et le 31 décembre 2021 inclus (accessible aux indépendants précédemment inscrits comme demandeurs d’emploi chez Actiris). 

La Région bruxelloise offre encore d’autres types d’aide. Contactez le ‘1819’ par téléphone ou consultez le site internet 1819.be pour de plus amples informations. Un soutien psychologique est également à votre disposition via le numéro vert gratuit 0800/300.25.

A toutes ces aides financières régionales s’ajoutent encore celles de la Fédération Wallonie-Bruxelles en faveur des secteurs culturel et sportif.

Certaines communes bruxelloises proposent également des aides spécifiques aux indépendants. Nous vous invitons à prendre contact avec votre administration communale afin de vérifier si elle en prévoit.

Primes en Région flamande

  • Le mécanisme de globalisation 2021. Les entreprises qui ont subi de lourdes pertes de chiffre d'affaires en 2021 en raison des mesures corona peuvent bénéficier de ce soutien.

→ Demande possible jusqu’au 13 juin 2022 inclus (20h).

  • Un prêt relais. Le prêt (avec un taux d'intérêt de 1%) peut être utilisé pour des investissements dans la ventilation, la qualité de l'air, mais aussi pour le renouvellement des stocks ou la couverture des coûts fixes tels que le loyer commercial.

Consultez le site de la VLAIO pour en savoir plus.