My Liantis

Communiqué de presse 29 août 2019

Les jumelles Ilona et Laura Vandenbulcke élues « Étudiante(s) jobiste(s) de l'année »

Les jumelles Ilona et Laura Vandenbulcke (23 ans) peuvent porter avec fierté pendant un an le titre d'« Étudiante(s) jobiste(s) de l'année ». En récompense, ces jeunes femmes ont empoché un chèque d'une valeur de 1 500 euros. Les gérants du musée du Hooge Crater, à Zillebeke (Ypres), ont inscrit les jumelles à ce concours organisé par Liantis et UNIZO et sont extrêmement fiers que leurs pupilles aient décroché la première place.

Jobstudent van het jaar

Sept années de préparation

Ilona et Laura ont commencé à travailler à l'âge de seize ans comme étudiantes jobistes au musée privé du Hooge Crater, consacré à la Première Guerre mondiale et exploité par des gérants indépendants, à Ypres. Au cours de ces sept dernières années, elles ont chaque été repris leur poste. 

Les visiteurs fidèles du musée savent entre-temps que Laura porte ses bracelets de festival à droite et Ilona, à gauche. Ce moyen leur permet de distinguer les jumelles. 

« Il s'agissait de leur tout premier job d'étudiant. Pendant toutes ces années, elles nous sont restées fidèles », déclare Niek Benoot, gérant du musée et de son café à thème. « Elles travaillent ici pendant les vacances et les week-ends et ne rechignent pas à la tâche. Pendant toutes ces années, elles n'ont pas été une seule fois en retard ! Elles aident à la cuisine, servent au café, accueillent les visiteurs du musée, le tout avec le sourire. »

À suivre

Laura vient d'obtenir son diplôme de criminologue et Ilona est logopède. « C'est leur dernier été comme étudiante jobiste. Mais elles ont déjà fait savoir qu'elles souhaitaient continuer à travailler ici le week-end comme flexi-jobiste, dès qu'elles auront trouvé du travail », affirme Niek Benoot, rassuré. « Leur départ serait une grande perte. Elles sont ici chez elles. Lorsque l'une d'elles est absente, les clients demandent toujours de ses nouvelles. »

Grâce à leur flexibilité, leur enthousiasme et leur envie d'apprendre, les étudiants jobistes sont une aide très appréciée pour des dizaines de milliers d'employeurs dans notre pays. 

Philip Van Eeckhoute, administrateur délégué de Liantis

Le travail d'étudiant a le vent en poupe

Ces dernières années, les conditions pour travailler sous le statut d'étudiant jobiste ont été considérablement assouplies. Et cet assouplissement a porté ses fruits, comme en témoignent les chiffres de l'ONSS. Ainsi, au cours de l'année écoulée, 62 000 employeurs ont fait appel à des étudiants jobistes, soit cinq pour cent de plus qu'en 2017. Le nombre d'étudiants jobistes a également augmenté. En 2018, 544 000 étudiants jobistes ont travaillé, soit quatre pour cent de plus que l'année précédente. En outre, les étudiants combinent de plus en plus souvent plusieurs jobs. La moyenne par étudiant est aujourd'hui de 1,5.

Le nombre d'étudiants travaillant au cours des quatre trimestres reste très élevé. En 2018, il était de vingt-deux pour cent, contre vingt-et-un pour cent en 2017. Pourtant, il y a encore beaucoup d'étudiants jobistes qui ne travaillent qu'en été : vingt-trois pour cent en 2018. En 2017, ce chiffre était plus élevé, à savoir vingt-quatre pour cent.

  • 544.000
    Étudiants jobistes en 2018
  • 62.000
    Employeurs ayant fait appel à un étudiant jobiste en 2018
  • 1.5
    Nombre moyen de jobs par étudiant
Philip Van Eeckhoute

Un mois de salaire supplémentaire

Philip Van Eeckhoute, administrateur délégué de Liantis, a surpris les deux jeunes lauréates en leur offrant un mois de salaire supplémentaire, d'une valeur de 1 500 euros. « Grâce à leur flexibilité, leur enthousiasme et leur envie d'apprendre, les étudiants jobistes sont une aide très appréciée pour des dizaines de milliers d'employeurs dans notre pays. »

« Il est important que les employeurs encadrent correctement les étudiants jobistes, comme c'est le cas pour Ilona et Laura. Ils peuvent ainsi enthousiasmer ces jeunes pour un secteur ou un emploi en particulier », explique Philip Van Eeckhoute.

L'Étudiant jobiste de l'année est une initiative commune de Liantis et UNIZO. Danny Van Assche, administrateur délégué d'UNIZO, souligne à son tour l'importance des étudiants jobistes pour notre économie. « Ils apportent une réponse à la demande croissante de nos employeurs qui souhaitent disposer de main-d'œuvre pendant les pics variables, les moments où il est difficile de trouver des collaborateurs et en cas d'absence temporaire de collaborateurs pendant les vacances. En outre, la pénurie sur le marché du travail incite de plus en plus d'employeurs à faire plus souvent appel, notamment, à des étudiants jobistes afin de trouver suffisamment de personnes pour les aider. »

Vous êtes à la recherche d'un étudiant jobiste ? Découvrez ici ce que Liantis peut faire pour vous ! 

En savoir polus