My Liantis

Bien-être au travail 28 juin 2022

Norme EN 1004 actualisée pour les échafaudages roulants

Depuis novembre 2021, une version actualisée de la norme européenne pour les échafaudages roulants est en vigueur. La nouvelle norme NEN/NBN-EN 1004-1:2020 remplace la version de 2005 et apporte quelques modifications importantes en ce qui concerne la construction et la sécurisation des échafaudages roulants. Par ailleurs, les règles concernant la préparation de manuels d’instructions ont également été adaptées dans la norme actualisée NEN/NBN-EN 1004-2:2021, qui remplace NEN-EN 1298:1996-07.

Distance entre les plateformes

La principale nouveauté est la modification de la distance entre les plateformes. En effet, la distance maximale entre le sol et la première plateforme passe de 4,60 m à 3,40 m. En outre, la distance entre deux plateformes est désormais limitée à 2,25 m, au lieu de 4,20 m auparavant.

Garde-corps au niveau des hanches et des genoux

Une autre nouveauté est que des garde-corps au niveau des hanches et des genoux sont requis à tous les niveaux intermédiaires. Le déplacement (temporaire) des garde-corps au niveau des hanches et des genoux du côté de la façade n’est autorisé que s’il n’y a qu’un seul niveau de plateforme. Et ce, uniquement si la distance entre la façade et l’échafaudage est inférieure à 15 cm (Pays-Bas) ou 25 cm (Belgique ou Luxembourg).

Les échafaudages roulants d’intérieur également concernés

Alors que l’ancienne norme s’appliquait uniquement aux échafaudages à partir de 2,50 m de haut, les nouvelles exigences valent désormais pour tous les échafaudages roulants de 0 à 12 m de haut. Les échafaudages roulants d’intérieur ou pliants sont donc également soumis à la norme. 

Les échafaudages roulants d’intérieur doivent toujours être pourvus de garde-corps au niveau des hanches et des genoux ainsi que de plinthes. Ils doivent également être stabilisés au moyen de supports latéraux ou de blocs de lestage pour pouvoir faire face aux contraintes latérales exercées.

Exceptions

Vu qu’il est pratiquement impossible d’accéder d’en bas à un échafaudage roulant d’intérieur, une analyse des risques peut démontrer que la présence d’un garde-corps au niveau des genoux est superflue d’un côté. On peut alors accéder à la plateforme par le côté, sous le garde-corps au niveau des hanches. Cela évite que les travailleurs ne montent sur les garde-corps de l’échafaudage roulant, avec tous les risques que cela implique. 

De même, l’utilisation de blocs de lestage ou de supports latéraux n’est pas toujours possible ou souhaitable. Il est alors possible de déroger à la norme, sur la base d’une analyse des risques. C’est le cas par exemple lorsqu’aucune force latérale n’est exercée sur l’échafaudage roulant d’intérieur.

NEN/NBN-EN 1004-2:2021

Enfin, n’oublions pas la norme actualisée NEN/NBEN-EN 1004-2:2021, qui décrit les règles et lignes directrices pour la préparation d’un manuel d’instructions. Cette norme a été publiée en décembre 2021 et remplace la norme NEN-EN 1298:1996-07.