My Liantis

Mesures de soutien 18 novembre 2021

Nouvelles mesures sanitaires : sur quelles aides pouvez-vous compter ?

Pour endiguer la recrudescence de contaminations au coronavirus, le gouvernement fédéral a annoncé mercredi soir une nouvelle série de mesures. Le télétravail n’est plus que recommandé mais désormais obligatoire à raison d’un nombre minimum de jours par semaine pour les travailleurs dont la fonction s’y prête. L’impact des mesures renforcées se fera surtout sentir dans les secteurs de l’horeca et de l’événementiel. À quelles aides avez-vous droit en tant qu’entrepreneur ? 

Certains secteurs davantage impactés

L’impact des nouvelles mesures sanitaires se fera particulièrement sentir dans les secteurs de l’horeca et de l’événementiel.

  • L’obligation du port du masque est renforcée et étendue aux lieux où un Covid Safe Ticket doit actuellement être présenté, par exemple dans les établissements horeca, les centres de fitness, les cinémas, les salles de concert, les parcs d’attractions indoor et lors d’événements.
  • Dans les établissements horeca, le masque ne peut être retiré que lorsqu’on est assis, qu’on mange ou qu'on boit.
  • Pour entrer en boîte de nuit, un Covid Safe Ticket est toujours obligatoire mais celui-ci doit être accompagné du port du masque ou d’un résultat négatif d’un autotest effectué sur place.
  • La jauge pour les réunions privées et les événements publics est ramenée à 50 personnes à l’intérieur et à 100 personnes à l’extérieur. Au-delà de ces jauges, le CST et le port du masque sont requis.

Jusqu’à présent uniquement recommandé, le télétravail sera désormais obligatoire à raison d'un nombre minimal de jours par semaine pour les travailleurs dont la fonction le permet. Les travailleurs au bureau seront donc les plus impactés par cette mesure.

Soutien pour les entrepreneurs touchés

Si aucun secteur n’est actuellement visé par une fermeture obligatoire, les nouvelles mesures peuvent cependant avoir un impact sur vos activités et, par conséquent, votre chiffre d’affaires.

  •  Droit passerelle de crise 

Vous pouvez bénéficier d’une prestation de droit passerelle de crise au moins jusqu’au mois de décembre 2021 si vous avez subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 65 %. Pour bénéficier de cette aide, votre activité ne doit pas nécessairement avoir été visée par une mesure de fermeture obligatoire. Le soutien est par ailleurs accessible à tous les indépendants, peu importe le secteur.

→ En savoir plus sur le droit passerelle de crise en cas de baisse considérable du chiffre d’affaires

Le double droit passerelle pour les indépendants visés par une mesure de fermeture obligatoire et ceux qui dépendent d’un secteur soumis à une fermeture obligatoire est supprimé depuis le 1er octobre 2021. Vous pouvez cependant recourir encore au droit passerelle de crise pour interruption de votre activité en raison d’une quarantaine ou de la garde de votre enfant. Pour avoir droit à cette aide, vous devez avoir interrompu complètement votre activité durant au moins sept jours calendrier pour respecter une quarantaine ou vous occuper de votre enfant si celui-ci n’a pas pu se rendre à la crèche ou à l’école en raison d’une mesure sanitaire.

Vous pouvez introduire votre demande de droit passerelle de crise en ligne via notre portail clients My Liantis.

  • Primes régionales

Outre les aides des autorités fédérales, les Régions prévoient elles aussi des primes spécifiques. Ne manquez donc pas de vérifier si vous y avez droit.