My Liantis

Politique du personnel 12 janvier 2021

Trois exceptions à l’obligation de quarantaine au retour de voyage

Depuis le 31 décembre 2020, les personnes qui reviennent d’une zone rouge doivent respecter des règles strictes. Si vous avez séjourné au moins 48 heures dans une zone rouge, vous êtes tenu d’observer une quarantaine d’au moins sept jours dès votre retour en Belgique. Seules trois exceptions sont autorisées, par exemple en cas de déplacement professionnel (et si les conditions requises sont remplies).

Obligation de quarantaine : de quoi s’agit-il ?

Vous avez résidé au moins 48 heures en zone rouge à l’étranger ? Vous devez respecter au moins sept jours de quarantaine à votre retour en Belgique. Vous devez en outre vous soumettre à un test de dépistage le premier et le septième jour de la quarantaine. Ce n’est que si le résultat du deuxième test est négatif que vous pourrez cesser la quarantaine. Cette mesure s’applique provisoirement jusqu’au 15 janvier 2021.

Trois exceptions

Il n’existe que trois exceptions à l’obligation de quarantaine.

  • Les travailleurs exerçant une fonction critique dans un secteur essentiel peuvent, à certaines conditions, immédiatement reprendre le travail dès leur retour.
    • En tant qu’employeur, vous devez définir, en concertation avec les organes de concertation présents (si votre entreprise en compte), les fonctions critiques. Une fonction critique ne peut faire l’objet d’une exception que si les alternatives pour assurer la continuité sont épuisées.
    • Vous devez remettre à vos travailleurs une attestation (conformément à la décision de la Conférence interministérielle Santé publique du 2 décembre 2020).
    • Les travailleurs concernés doivent se soumettre à un dépistage le premier et le septième jour suivant leur retour.
    • Ils doivent évidemment continuer à respecter toutes les mesures de sécurité sanitaire applicables.
  • Les étudiants peuvent exceptionnellement interrompre leur quarantaine pour passer un examen (mais uniquement pour la durée de l’examen).
  • Les personnes qui doivent effectuer un voyage professionnel à l’étranger peuvent déroger à l’obligation si :
    • leur employeur remplit le formulaire « Business Travel Abroad » (BTA) avant leur départ et reçoit ensuite un code ;
    • et que ces travailleurs entrent ce code sur leur  « Passenger Locator Form » (PLF) à leur retour.

Le formulaire est ensuite examiné pour déterminer si une quarantaine s’impose ou non.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article sur les voyages professionnels vers une zone rouge.

Conséquences de l’obligation de quarantaine

Votre travailleur souhaite voyager mais non pas pour des raisons professionnelles ? Sachez qu’il est obligé d’observer une quarantaine de sept jours à son retour. Si le télétravail n’est pas possible, il n’aura pas droit à une allocation de chômage pour ces sept jours. Pour éviter des problèmes, il est recommandé de discuter avec votre travailleur des options possibles avant son départ. Il peut par exemple prendre des congés, des repos compensatoires ou des congés sans solde pour les jours de quarantaine obligatoire.