My Liantis

Contrat FPI : la formation professionnelle individuelle

La Belgique est l'un des pays ayant les coûts salariaux les plus élevés au monde. Par ailleurs, il n’est pas toujours facile de trouver le bon candidat pour un poste. Les demandeurs d'emploi, quant à eux, n’ont pas toujours l’expérience adéquate pour trouver un travail, surtout s'ils n'ont pas encore beaucoup d'expérience professionnelle. Pour remédier à cette situation, notre pays a adopté toute une série de mesures destinées à aider toutes les personnes concernées. 

L’une de ces mesures est la Formation professionnelle individuelle, dans le cadre de laquelle les candidats à la recherche d’un emploi peuvent apprendre le métier sur le lieu de travail. Il s’agit d’un concept souvent utilisé dans le secteur de l'informatique ou de l’audiovisuel, notamment du fait de l’évolution rapide de ces disciplines et des compétences très spécifiques qu’elles exigent – compétences que les candidats n’ont généralement pas. Si vous avez l’intention d’engager, il est donc intéressant de vous renseigner à ce sujet auprès du FOREM. 

Qu’est-ce qu’un contrat FPI ?

La formation professionnelle individuelle en entreprise (FPI) dans le cadre de laquelle un demandeur d’emploi reçoit une formation et un accompagnement de l’employeur sur le lieu de travail, tout en étant payé et suivi par le FOREM. Cette formation dure entre un et six mois et varie en fonction des besoins.  

L’employeur élabore un plan de formation et fournit à son candidat les compétences nécessaires pour bien exécuter le travail. Pendant toute la période de la FPI, il ne paie ni salaire ni cotisations ONSS, uniquement une prime de productivité (une prime supplémentaire par jour ouvré, en plus de l’allocation). Au terme de la période de formation, l’employeur engage le candidat avec un contrat à durée indéterminée.  

En bref, il s’agit d'un accord dont tout le monde sort gagnant. L’employeur, parce qu’il peut offrir à des candidats motivés la possibilité d'acquérir des connaissances supplémentaires sans qu'il lui en coûte trop. Cela lui permet de pourvoir plus facilement les postes pour lesquels il est difficile de trouver un candidat. Les demandeurs d'emploi peuvent alors acquérir l’expérience nécessaire ou se recycler dans une nouvelle profession. 

Conditions de la FPI : qui est éligible ?

Pour être admissible à une FPI, le candidat doit remplir trois conditions : 

  • Être inscrit comme demandeur d'emploi auprès du FOREM. 

  • Ne pas avoir quitté son emploi précédent pour entamer une FPI. 

  • N’avoir jamais travaillé dans l'entreprise de l'employeur auparavant (hormis une courte période en tant que travailleur intérimaire ou jobiste). 

Avantages d’une FPI 

Les avantages d'une formation professionnelle individuelle sont nombreux. 

Pour l’employeur : 

  • Accompagnement et soutien du FOREM. 

  • Formalités administratives limitées. 

  • Économies substantielles sur les coûts salariaux pendant la formation. Pendant la période de formation, les employeurs ne paient en effet ni salaire ni cotisations ONSS, uniquement une prime de productivité. Par ailleurs, vous devrez également, en tant qu’employeur, souscrire une assurance de droit commun pour le candidat, afin qu’il soit couvert contre les accidents du travail. Et vous payez ses frais de déplacement. 

  • La manière idéale de pourvoir les postes vacants pour lesquels il est difficile de trouver des candidats. 

Pour le candidat : 

  • Il bénéficie d’un accompagnement sur le terrain et apprend un métier qui, sinon, lui serait peut-être inaccessible. 

  • Il reçoit une prime de productivité par jour ouvré, en plus de l’allocation. Il gagne ainsi à peu près l’équivalent d’un salaire normal. 

  • Il est assuré et vous lui remboursez ses frais de déplacement. 

Dernier point important. Les candidats en FPI n’ont, pendant leur formation, pas droit à un pécule de vacances, à une prime de fin d'année ou au salaire garanti en cas de maladie. La période de formation est en effet assimilée à une période de chômage. 

Obligations après le contrat FPI 

L’employeur s’engage, dès le début du contrat FPI, à offrir au candidat un contrat à durée indéterminée après une période de rodage réussie. L’employeur doit garder les anciens bénéficiaires de la FPI en service pendant une période au moins équivalente à celle de la FPI. En cas de problème pendant la période de FPI, il est important de contacter le conseiller FPI du FOREM. Celui-ci fera office de médiateur.