My Liantis

Réduction groupe-cible « jeunes travailleurs »

Les employeurs qui embauchent des jeunes (moins de 25 ans) peu ou moyennement qualifiés qui étudient et travaillent peuvent bénéficier d'une réduction supplémentaire des charges. L'État entend ainsi aider ce groupe-cible à trouver du travail. Il s’agit d'une compétence régionale : les règles diffèrent donc en Régions flamande et wallonne. Petit tour d'horizon. 

Gewestelijke doelgroepverminderingen jongeren

Qu’est-ce que la réduction groupe-cible « jeunes travailleurs » ?

Il s’agit d'une mesure de soutien des pouvoirs publics flamand, wallon et bruxellois pour les employeurs qui engagent des jeunes sous certaines conditions. 

La réduction groupe-cible « jeunes travailleurs » en Flandre 

Quels sont les travailleurs qui entrent en ligne de compte ?

  • Les jeunes de moins de 25 ans peu ou moyennement qualifiés. On entend par « peu qualifiés » qu’ils n’ont pas de diplôme de l'enseignement secondaire supérieur ou de certificat de deuxième année du troisième cycle de l’enseignement secondaire. « Moyennement qualifié » signifie qu'ils ont au plus un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou un certificat de deuxième année du troisième cycle de l'enseignement secondaire.  

  • Les jeunes qui combinent leur formation théorique avec une expérience pratique. On parle à cet égard de « formation en alternance ».  

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de la réduction groupe-cible ?

  • Jeunes peu ou moyennement qualifiés : 

    • La première année, le salaire trimestriel doit être inférieur à 7 500 €. 
    • La deuxième année, il doit être inférieur à 8 100 euros. 
    • Le travailleur doit se constituer un dossier « loopbaanportfolio » auprès du VDAB.  
  • Formation en alternance : 

    • La seule vraie condition est que l’engagement concerne un apprenti. 
    • Cette réduction groupe-cible est limitée en fonction de l'âge. 
    • Aucun plafond salarial ne s’applique. 

Il faut savoir que vous ne pouvez bénéficier de cette réduction que pendant huit trimestres au maximum, mais, dans le cadre de la formation en alternance, vous bénéficiez de la réduction pendant toute la formation. 

Si vous réengagez un jeune travailleur dans les quatre trimestres suivant la cessation de l’embauche précédente, ces deux périodes sont additionnées, ainsi que les trimestres intermédiaires. Vous n’aurez alors droit à une réduction de vos cotisations sociales que pour les trimestres restants. 

À combien s’élève la réduction groupe-cible ?

Dans le cas d’un emploi à temps plein, vous pouvez bénéficier de la réduction groupe-cible suivante : 

  • Jeunes peu ou moyennement qualifiés : 1000€ à 1150€ pour huit trimestres selon le diplôme le plus élevé.

  • Formation en alternance : Vous bénéficiez d'une réduction de vos cotisations de sécurité sociale de 1 000 € par trimestre sur l'indemnité d'apprentissage que vous versez au jeune travailleur. Ce montant ne s’applique toutefois pas en cas d’emploi à temps partiel, et la réduction est calculée au prorata. 

Comment demander une réduction groupe-cible ?

Vous demandez la réduction groupe-cible au terme de chaque trimestre échu, en entrant le code approprié dans la ligne d’occupation de votre déclaration trimestrielle. 

La réduction groupe-cible « jeunes travailleurs » en Wallonie

La Région wallonne applique deux mesures pour les jeunes travailleurs : Impulsion - 25 ans et Impulsion insertion. 

Impulsion -25 ans

En Région wallonne, les employeurs peuvent bénéficier d’une réduction de leurs cotisations ONSS via la mesure Impulsion -25 ans : 

  • 500 € au cours des 24 premiers mois, 

  • 250 € les six mois suivants, 

  • 125 € les six mois suivants. 

Ces montants sont basés sur une occupation à temps plein. Dans le cas d’un travail à temps partiel, ils sont calculés au prorata.  

Quelles sont les conditions qui y sont associées ?

Pour être admissible, le jeune doit avoir moins de 25 ans et résider en Région wallonne. Il doit être inscrit auprès du FOREM, être peu ou moyennement qualifié et être inscrit comme demandeur d'emploi depuis au moins six mois.  

Impulsion Insertion 

Si vous proposez un contrat à temps plein d’au moins 12 mois à un jeune de moins de 25 ans sans expérience professionnelle inscrit depuis au moins dix-huit mois comme demandeur d’emploi au Forem, vous bénéficiez, pendant un an, d’une aide forfaitaire de 700 € par mois. On parle à cet égard d’allocation d’emploi. Si nécessaire, votre jeune travailleur recevra aussi un accompagnement.  

Quelles sont les conditions qui y sont associées ?

Bon à savoir : le jeune droit résider en Région wallonne. Vous recevez l’allocation pendant douze mois, et au maximum jusqu’à ce que le jeune ait 26 ans. Le lieu de l’emploi et le niveau d’éducation n’entrent pas en ligne de compte.  

La mesure pour l’engagement de jeunes travailleurs à Bruxelles

Comme les Régions flamande et wallonne, la Région de Bruxelles-Capitale a également prévu une mesure régionale après la régionalisation de la réduction groupe-cible. À Bruxelles, il ne s’agit pas à proprement parler d'une réduction groupe-cible passant par l’ONSS, mais d’une allocation de travail versée par Actiris. 

La Région de Bruxelles-Capitale favorise le recrutement de jeunes travailleurs bruxellois en déduisant une allocation de travail du salaire net. Il s’agit plus précisément de : 

  • 350 € pendant les cinq premiers mois après le recrutement, 

  • 800 € au cours des douze mois qui suivent,  

  • 350 € au cours des douze mois qui suivent. 

Quelles sont les conditions qui y sont associées ?

Pour pouvoir bénéficier de cette mesure d’aide à l’emploi, vous devez engager un travailleur bruxellois de moins de 30 ans. Celui-ci doit être peu qualifié et être demandeur d’emploi complet depuis au moins un jour. 

Par ailleurs, il est important que vous concluiez avec ce jeune un contrat d’au moins six mois, dans le cadre d’un emploi au moins à mi-temps.