My Liantis

Gérer la charge mentale

Le coronavirus a bouleversé notre société. L’épidémie a fortement impacté l'économie, mais aussi la vie de beaucoup de gens. Comment y faire face en tant qu’employeur, maintenant que vous êtes sur le point de redémarrer ?

Sentiments susceptibles de se manifester

C’est normal que les émotions se ravivent ou persistent après une période intense. Cela fait partie du processus d’acceptation. Un collaborateur (ou vous-même) a(vez) de fortes chances d’être confronté à l’un des sentiments suivants. 

  • Anxiété : peur de sortir, d’être contaminé ou de contaminer autrui.
  • Vulnérabilité : se sentir petit et vulnérable. Vous avez une épée de Damoclès au-dessus de la tête, une menace qui plane.
  • Colère, frustration, irritabilité : vous êtes fâché avec vous-même et avec les autres. Pourquoi moi ? Pourquoi nous ? 
  • Impuissance : vous avez l’impression d’avoir perdu le contrôle. Quid si cela se produit à nouveau ? 
  • Rumination mentale : vous entendez une nouvelle au journal parlé, apprenez quelque chose d’un collègue ou vivez vous-même une expérience. Ensuite, vous repassez cet événement en boucle. Sans pouvoir vous arrêter. Sachez que cette rumination mentale peut jouer un rôle important dans le processus d’acceptation. 

Bien entendu, d’autres sentiments peuvent se manifester. Il s’agit de réactions normales face à une situation anormale. Le stress peut se traduire de différentes manières : peut-être souffrez-vous soudain de troubles du sommeil, palpitations, troubles gastro-intestinaux… Vous n’éprouvez aucun symptôme ? C’est possible aussi.

Faire face à la charge mentale

Votre collaborateur n'est pas obligé de rester seul face à ces sentiments. Abordez le sujet sur le lieu de travail. Les collaborateurs qui ont besoin de parler sauront ainsi qu’ils peuvent s’adresser à vous, un collègue ou une personne de confiance. Les conseils suivants peuvent vous aider à réduire votre niveau de stress. Partagez-les avec vos collaborateurs.

Informez-vous régulièrement et correctement.

Il est crucial de s'informer auprès de sources sûres. Méfiez-vous des messages alarmistes qui circulent sur les réseaux sociaux. Préservez-vous. Évitez de consulter les informations à tout bout de champ sur votre smartphone. Il est préférable de s’informer en détail une fois par jour et de se protéger le reste du temps.

Quelques sources fiables:

Acceptez la situation.

La crise du coronavirus est ce qu'elle est.  Ne perdez pas d’énergie en essayant de lutter. Tâchez de rester positif. 

Exprimez vos émotions et acceptez celles d’autrui.

Se fâcher ou pleurer peut faire du bien. Faites preuve de compréhension face aux émotions d’autrui. Tout le monde réagit différemment. Tâchez de placer les choses dans leur contexte. 

Soyez tolérants les uns envers les autres.

Les situations stressantes favorisent l’escalade des conflits  Si vous sentez qu'un conflit se prépare, restez à l’écart. Pensez à autre chose. Ne cherchez pas le conflit quand les esprits s'échauffent. 

Maintenez vos contacts sociaux.

En période de stress, une oreille attentive, une tape amicale sur l’épaule, une discussion sympa... peuvent faire encore plus de bien.

Prenez l’air et bougez.

L’exercice aide à maîtriser le stress. Faites une longue balade, un tour à vélo ou sortez vos baskets du placard pour entretenir votre santé physique, mais aussi mentale.

Besoin de parler ?

En tant qu’entrepreneur, vous vous sentez envahi par le stress et l’incertitude quand vous envisagez l’avenir de votre activité ? Dans ces moments difficiles, notre équipe de coaches et de psychologues de la Ligne d’écoute sont à votre disposition. Enregistrez-vous en ligne pour un entretien et indiquez quand et à quel numéro nous pouvons vous appeler. Vous pourrez ainsi parler en toute sérénité. Rendez-vous sur www.liantis.be/fr/lignedecoute.