My Liantis

Rémunération des dirigeants d'entreprise : calculez votre salaire optimal

Le dirigeant d’entreprise détermine lui-même son propre salaire. Si, d’un point de vue légal, il bénéficie d’une liberté totale, il existe un certain nombre d’éléments importants à prendre en compte d'un point de vue fiscal. Liantis vous informe sur la rémunération des dirigeants d'entreprise et vous permet de simuler votre situation en un tournemain. 

Qu’est-ce qu’un dirigeant d’entreprise ?

Un dirigeant d'entreprise, c'est : 

  • une personne physique qui exerce une fonction d'administrateur, de gérant ou similaire. Dans ce cas, le gestionnaire est le mandataire de l'entreprise ; 

  • ou une personne physique qui occupe une fonction de dirigeant ou une activité de direction dans la gestion quotidienne de l'entreprise. Les activités sont de nature commerciale, financière ou technique et exercées en dehors du champ d'application d'un contrat de travail. Dans ce cas, le dirigeant d'entreprise est un indépendant qui occupe une fonction de dirigeant, comme les directeurs généraux, commerciaux, financiers et techniques. 

Les différents types de rémunération d’un dirigeant d'entreprise

Toutes les indemnités qu’une entreprise octroie à son (ses) administrateur(s) général(aux) sont incluses dans la rémunération. Il existe différents types de rémunération pour le dirigeant d'entreprise. Nous énumérons ci-dessous les plus courantes : 

  • tantièmes : partie des bénéfices distribuables d'une société. 

  • jetons de présence : une indemnité versée aux dirigeant d’entreprise pour leur présence aux réunions du conseil d’administration. 

  • émoluments : avantages extra-légaux en dehors du salaire normal. 

  • toutes sommes fixes ou variables : toutes les sommes non couvertes par les tantièmes, jetons de présence et émoluments, à l'exception des dividendes et du remboursement des frais propres à l'entreprise (frais de restaurant, frais de déplacement et de séjour, etc.). 

  • avantages en toute nature octroyés en raison de l'activité professionnelle. 

  • le loyer et les avantages locatifs des biens immobiliers de société reclassés en revenus professionnels. 

Brut/net du dirigeant d’entreprise indépendant

Le salaire d’un chef d’entreprise atteint rapidement les tranches d'imposition les plus élevées, de sorte qu'il ne reste qu'environ la moitié du salaire brut après impôt. Il est donc intéressant d'étudier comment augmenter votre net en respectant les limites légales. Votre comptable peut vous conseiller à ce sujet.  

Salaire du dirigeant d’entreprise et impôt des sociétés 

Si vous possédez une petite entreprise, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d'un taux d'imposition des sociétés avantageux. Sur la première tranche de 100 000 € de bénéfice réalisé, vous ne payez que 20,4 % d'impôt des sociétés.  

L'une de ces conditions est directement liée à votre salaire en tant que dirigeant d’entreprise. Votre entreprise doit accorder un salaire d'au moins 45 000 € à au moins un chef d’entreprise. Il existe cependant deux exceptions. Vous pouvez prétendre au taux d'imposition réduit si : 

  • votre entreprise a moins de quatre ans ; 

  • votre salaire en tant que chef d’entreprise correspond au minimum au bénéfice brut de l'entreprise. 

Si, en tant que dirigeant d’entreprise, vous vous versez un salaire inférieur à 45 000 €, vous paierez 29,58 % d'impôt (au lieu de 20,4 %) sur les bénéfices de votre entreprise. Vous paierez en outre une taxe supplémentaire de 5,1 % sur la différence entre votre salaire et le salaire minimum. 

Bezoldiging bedrijfsleider
Par exemple : Depuis dix ans, Nathalie dirige une société anonyme. Ses activités se portent bien et elle enregistre un bénéfice de 200 000 € en 2018. Elle se verse donc un salaire de 40 000 € pour cette année. Étant donné qu’elle demeure en deçà du seuil minimal, sa société ne peut pas prétendre au taux avantageux d’imposition des sociétés. La société versera donc 29,58 % d’impôt des sociétés, soit 59 160 €. En outre, elle versera une taxe de 255 €, correspondant à 5,1 % de la différence entre son salaire et le salaire minimum (5000 €).

Optimiser la rémunération du dirigeant d’entreprise

En tant que dirigeant d’entreprise, vous pouvez optimiser votre salaire brut en le complétant avec des avantages en nature tels que voiture de société, ordinateur portable, téléphone, etc. Les frais seront alors à la charge de votre entreprise. Cela réduit le bénéfice et vous offre l'avantage de ne pas devoir supporter ces coûts à titre privé. 

Les revenus différés constituent une autre manière de compléter votre salaire. Votre entreprise verse des montants qui vous reviendront à une date ultérieure, tels que l’octroi d'une pension individuelle. Ces montants sont moins imposés que les revenus salariaux.  

Vous pouvez également vous distribuer une partie des bénéfices de votre société sous la forme de dividende. Dans certains cas, ces dividendes sont moins imposés que le salaire.  

Dans tous les cas, il est conseillé d'examiner avec votre comptable ou votre conseiller fiscal quelle forme d'optimisation salariale est intéressante pour votre situation. Il peut également vous conseiller sur d'autres possibilités telles que le remboursement des frais et la réduction des cotisations sociales. 

Calculer le salaire optimal d’un dirigeant d'entreprise 

Vous souhaitez connaître les formes de rémunération intéressantes pour le dirigeant d’entreprise ? Votre comptable ou votre conseiller fiscal peut vous conseiller sur la manière d’optimiser votre salaire.   

 

L'application Salaire du dirigeant d’entreprise vous permet de simuler rapidement et facilement l’optimisation de votre rémunération en tant que dirigeant d’entreprise.

En savoir plus