My Liantis

Calcul salarial : montants fiscaux

À combien peut s’élever l’indemnité bicyclette ? À concurrence de quel montant l’employeur peut-il intervenir dans les frais de chauffage et d’électricité ? Chaque année, l’administration fiscale publie les montants fiscaux applicables au calcul des salaires. Vous trouverez ici un aperçu des principales adaptations pour les revenus de 2018 (année d’imposition 2019).

Transport domicile-lieu de travail et indemnité bicyclette

Cette année encore, les montants applicables aux déplacements domicile-lieu de travail ont été modifiés. L’exonération fiscale maximale dont peut bénéficier le travailleur sur l’intervention dans les coûts de ses déplacements domicile-lieu de travail au moyen d’un véhicule privé passe à 400 € sur base annuelle.

Cela se traduit par une réduction mensuelle du précompte professionnel de 33,30 € maximum. L’indemnité bicyclette exonérée d’impôt reste de 0,23 €/km. Depuis l’année dernière, ce montant s’applique aussi aux vélos à assistance électrique, ainsi qu’à tous les autres vélos (vélo de ville, vélo de course...).

Voitures de société

Le montant minimum de l’avantage de toute nature pour l’utilisation à des fins personnelles d’une voiture de société est fixé cette année à 1 310 € par an (contre 1 280 € en 2017).

Avantage chauffage et électricité

Si les travailleurs, le personnel de direction ou les dirigeants d’entreprise bénéficient de la gratuité de leur chauffage ou de leur électricité, ils paient des impôts sur un montant forfaitaire. Ici aussi, on observe une légère hausse.

Chauffage

  • Personnel de direction et dirigeants d’entreprise :  1 990 € (2017 : 1 950 €)
  • Autres bénéficiaires :  900 € (2017 : 880 €)

Électricité

  • Personnel de direction et dirigeants d’entreprise : 990 € (2017 : 970 €)
  • Autres bénéficiaires : 450 € (2017 : 440 €)

PC privé

Vous souhaitez intervenir dans l’achat, par un de vos salariés, d'un ordinateur (plan PC privé) ? Dans ce cas, l’intervention exonérée peut s’élever à 880 € (2017 :  860 €). Cet avantage ne peut toutefois être octroyé que lorsque le revenu annuel du travailleur est inférieur à 34 540 € (2017 : 33 820 €).

Bonus salarial

Le bonus salarial reste – même après l’introduction de la prime bénéficiaire – un moyen idéal pour motiver vos collaborateurs à atteindre un objectif commun. Celui-ci ne tombe en outre pas sous le coup de la norme salariale renforcée.

Pour l’année de revenus 2018, le nouveau plafond du bonus salarial est de 2 880 € (2017 :  2 830 €). L’ONSS applique un maximum de 3 313 € (2017 : 3 255 €).

Sportifs

Le montant maximum des revenus professionnels bruts des sportifs est fixé à 19 670 € par an pour 2018 (2017 : 19 260 €).

Artistes

Les « petites indemnités pour artistes » sont des indemnités globales qui ne peuvent être combinées avec d’autres défraiements :

  • maximum 126,71 € par jour par donneur d’ordre en 2018 (2017 : 124,66 €)
  • maximum 2 534,11 € pour toutes les prestations artistiques en 2018 (2017 : 2 493,27 €)

Bénévolat

Les montants maximums des indemnités exonérées augmentent légèrement. À partir du 1er janvier 2018, ces plafonds sont portés à :

  • 34,03 € par jour (2017 : 33,36 €)
  • 1 361,23 € par an (2017 : 1 334,55 €)

Étudiants

Les montants maximums que peuvent percevoir les étudiants pour rester fiscalement à charge de leurs parents ont eux aussi été adaptés :

  • général : revenu net imposable 3 270 € (2017 :  3 200 €)
  • enfant de parent isolé : revenu net imposable : 4 720 € (2017 : 4 620 €)
  • enfant handicapé de parent isolé : revenu net imposable 5 990 € (2017 : 5 860 €)