My Liantis

Personne de confiance

Les personnes de confiance écoutent, conseillent et interviennent en tant que médiateurs dans le cadre de situations indésirables sur le lieu de travail,  et notamment de le cas de comportements excessifs (en ce compris le harcèlement moral, la violence, le harcèlement sexuel), de conflits ou d'une charge de travail trop élevée. Liantis fournit des formations (complémentaires) et une supervision pour les personnes de confiance.  

Opleiding Vertrouwenspersoon VP

Qu’est-ce qu’une personne de confiance ?

La personne de confiance interne est le point de contact pour les salariés en cas de problèmes liés aux risques psychosociaux au travail (en ce compris le harcèlement moral, le harcèlement sexuel, l’agressivité, le stress, les conflits...). La personne de confiance interne peut initier le dialogue en cas de conflits entre collaborateurs ou entre un collaborateur et un cadre.  

La personne de confiance a un devoir de confidentialité, y compris vis-à-vis de l'employeur. Son travail est tourné vers l’avenir, elle a une attitude objective et impartiale et n'est pas autorisée à porter un jugement sur le fonctionnement d'un collaborateur. 

Par exemple : Pierre est analyste fonctionnel au sein du département informatique d’une PME. Cela fait un certain temps qu'il vit mal la manière dont le traite son supérieur direct. À la recherche d'une solution, Pierre prend contact avec Lise, la personne de confiance de l’entreprise. Lise prête à Pierre une oreille attentive, en toute discrétion, et l'accompagne dans la recherche d’une solution à son problème. 

Mission de la personne de confiance

La personne de confiance n’a pas un ensemble de tâches bien délimité. Fondamentalement, son rôle consiste à écouter, à soutenir, à conseiller, à orienter et, éventuellement, à faire office de médiateur. Ses tâches relèvent de trois grandes catégories : 

  • Collaborer à une politique de prévention collective : 

    • Participer à l'élaboration des procédures internes 
    • Communiquer au conseiller en prévention pour le bien-être psychosocial des données concernant les incidents récurrents 
    • Se concerter régulièrement avec le conseiller en prévention pour le bien-être psychosocial 
  • Cas individuels : 

    • Fournir des conseils et être à l’écoute des collaborateurs 
    • Participer de manière informelle à la recherche d'une solution 
  • Tâches administratives : 
    • Fournir des conseils au conseiller en prévention interne et lui communiquer les données pertinentes pour la préparation du rapport annuel 

La désignation d'une personne de confiance est-elle légalement obligatoire ?

Il n’est pas obligatoire de désigner une personne de confiance, mais nous vous le conseillons fortement. La présence d'une personne de confiance sur le lieu de travail permet aux  collaborateurs de demander de l'aide à temps, et facilement.  

Il est pratique, surtout pour les collaborateurs qui sont confrontés à des faits de violence, de harcèlement moral ou de harcèlement sexuel au travail, de pouvoir s’adresser directement à quelqu'un qui fait partie du personnel.  

En cas de conflits, de pression ou d’incertitude sur le contenu d’une tâche, il est généralement plus facile pour les collaborateurs de parler à une personne de confiance interne que de se tourner vers le service externe pour la protection et la prévention au travail.  

Qui ne peut pas être personne de confiance ?

Tout le monde ne peut pas devenir personne de confiance. Les personnes suivantes ne sont pas éligibles : 

  • l'employeur lui-même, 

  • le personnel d’encadrement (seuls les deux grades les plus élevés sont exclus), 

  • le conseiller en prévention-médecin du travail,  

  • les représentants des travailleurs au comité d'entreprise ou au comité pour la prévention et la protection au travail, 

  • les membres de la délégation syndicale, 

  • les candidats aux élections des représentants du personnel. 

Les personnes suivantes peuvent quant à elles devenir personnes de confiance : 

  • un membre du personnel de l'employeur, 

  • une personne externe, qui ne fait pas partie du personnel de l'employeur, (Attention : si vous employez plus de 20 personnes, il doit y avoir au moins une personne de confiance en interne), 

  • le conseiller en prévention pour les aspects psychosociaux, 

  • le conseiller en prévention interne, chargé de diriger le service interne pour la prévention et la protection au travail. 

Vous cherchez une formation Personne de confiance ? Découvrez l'offre via Liantis !

En savoir plus

Formation des personnes de confiance

Formation de base

Les personnes de confiance ont un rôle important à jouer dans l'entreprise. Cela suppose une formation appropriée. Un collaborateur désigné comme personne de confiance doit suivre une formation dans les deux ans qui suivent sa nomination. Liantis fournit la formation de base pour les personnes de confiance, ainsi qu’une formation complémentaire et une supervision.

En savoir plus

Supervision

Le 1er septembre 2014, une nouvelle législation sur les risques psychosociaux est entrée en vigueur. Liantis offre aux personnes de confiance la possibilité de suivre un cours de perfectionnement afin de se conformer pleinement au nouveau cadre juridique.

En savoir plus