My Liantis

Rémunération personnel 14 septembre 2021

Actions syndicales le vendredi 24 septembre 2021

Le 24 septembre 2021, la FGTB organisera une manifestation nationale à la suite de l’échec des négociations sur l’accord interprofessionnel (AIP). Le syndicat demande une réforme fondamentale de la loi sur la norme salariale, dite « loi de 96 ». 

Il estime en effet impossible dans l’avenir de parvenir encore à des AIP dans les limites actuelles de la loi. Il n’est pas exclu que les deux autres principaux syndicats, la CGSLB et la CSC, se joignent à l’action même si cela n’a pas encore été confirmé.

Vos travailleurs ont-ils le droit de s’absenter ? 

La participation à une journée d’action relève du droit de grève. En principe, vous ne pouvez, en tant qu'employeur, interdire à vos travailleurs d'y participer.

Vous ne pouvez pas non plus exiger d’eux qu’ils prouvent avoir participé effectivement à la manifestation. Seuls les employeurs de certains secteurs, tels que le non-marchand, ont le droit de réquisitionner du personnel pour assurer un service minimum. 

Devez-vous rémunérer vos travailleurs pour ce jour ? 

Les travailleurs qui participent à une manifestation ne prestent pas. Ils n'ont par conséquent pas droit à un salaire pour ces jours de grève. Les travailleurs syndiqués, par contre, recevront de leur syndicat une indemnité de grève. Les travailleurs qui viennent travailler normalement ont droit à leur salaire normal pour ce jour. 

Le travailleur qui, malgré les efforts nécessaires, n’arrive pas ou arrive en retard sur son lieu de travail ou le site de l’entreprise en raison de circonstances indépendantes de sa volonté (par exemple un barrage routier imprévu), a droit au salaire journalier garanti. 

En revanche, le travailleur disposé à travailler qui parvient à temps à son lieu de travail ou au site de l’entreprise, mais qui ne peut prester en raison de la grève n’a pas droit à une rémunération. L’ONEM n’octroiera par ailleurs pas d’allocations de chômage pour les demandes de chômage portant uniquement sur la journée de grève du 24 septembre 2021.

Pouvez-vous faire appel à des travailleurs intérimaires ? 

En tant qu’employeur, vous ne pouvez organiser des initiatives susceptibles de briser la grève. Il est donc interdit de remplacer vos travailleurs grévistes ou manifestants par des intérimaires.

Si seulement quelques-uns de vos travailleurs participent à la manifestation et que cela n'affecte donc pas les activités de votre entreprise, vous pouvez continuer à faire appel aux travailleurs intérimaires qui, avant le début de la manifestation, étaient déjà occupés dans votre entreprise depuis un certain temps.

Si toutefois le nombre de travailleurs participants est important et que leur absence impacte bel et bien vos activités, vous ne pouvez pas avoir recours à des intérimaires.  

Plus d'informations ? 

Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à contacter les collaborateurs de Liantis secrétariat social. Ils se feront un plaisir de vous aider.