My Liantis

Bien-être au travail 20 mai 2020

La stratégie de déconfinement du gouvernement : quand et comment rouvrir ?

Le Conseil national de sécurité a prévu un plan par étapes pour la reprise progressive de l’économie dès le 4 mai 2020. Vous en trouverez ci-dessous les principaux points.

Réouverture en fonction du secteur

En fonction de votre secteur, vous pouvez rouvrir le lundi 4 mai, le lundi 11 mai, le lundi 18 mai ou au plus tôt le lundi 8 juin 2020. Aucune de ces dates n’est définitive. Tous les assouplissements prévus peuvent être reportés voire annulés si la situation sanitaire du pays l’exige. Le gouvernement suivra de manière continue l’évolution du nombre de cas de COVID-19, d’hospitalisations, de décès, etc.

Le 4 mai 2020 a débuté la première étape de la reprise progressive des activités économiques. Le 11 mai 2020, tous les magasins ont pu rouvrir leurs portes et le 18 mai 2020, ce sera le cas pour les professions non médicales impliquant des contacts physiques telles que les coiffeurs et les salons de beauté. Les marchés en plein air (limités à 50 échoppes) seront dès lors aussi autorisés.

Les magasins d’alimentation, les jardineries et pépinières peuvent déjà rouvrir

La règle est la même partout : seul un client par 10 mètres carrés. Dans les magasins plus petits (dont l’espace accessible au public est inférieur à 20 mètres carrés), un plus grand nombre de clients est autorisé, à condition qu’ils gardent une distance de sécurité d’au moins 1,5 mètre.

  • Les magasins d’alimentation n’ont jamais été fermés.
  • Les magasins de nuit ne peuvent ouvrir qu’entre 18 et 22 h.
  • Les jardineries et pépinières, et les magasins de bricolage peuvent rouvrir depuis le 17 avril 2020.

Les magasins de tissu et les merceries pourront rouvrir dès le lundi 4 mai

L’accès sera limité à maximum un client par 10 mètres carrés. Dans les magasins plus petits (dont l’espace accessible au public est inférieur à 20 mètres carrés), un plus grand nombre de clients sera autorisé, à condition qu’ils gardent une distance de sécurité d’au moins 1,5 mètre.

Les entreprises (uniquement B2B) pourront progressivement reprendre leur activité dès le lundi 4 mai 2020

Aujourd'hui, les entreprises non essentielles sont obligatoirement fermées si elles ne peuvent pas garantir le respect des mesures d’hygiène strictes, comme le maintien d’une distance d’1,5 mètre. Elles pourront relancer progressivement leur activité à partir du lundi 4 mai 2020 à condition d’observer un certain nombre de mesures de précaution.

Tenez compte des principes de base suivants :

  • Le télétravail reste la norme pour toutes les entreprises, et ce, pour les fonctions qui s'y prêtent.
  • Adaptez l’organisation du travail de façon à éviter les contacts physiques.
  • S’il vous est impossible de maintenir la distance de sécurité d’1,5 mètre, vous devez prendre des mesures sanitaires compensatoires. Songeons notamment au port d’un masque de confort ou d'une autre protection couvrant à la fois le nez et la bouche comme, par exemple, un foulard ou une écharpe. Par ailleurs, il est du devoir de l’employeur de protéger ses travailleurs dans des situations de ce genre.
  • Les mesures d’hygiène telles que le lavage régulier des mains et la désinfection du matériel sont cruciales. Sensibilisez continuellement vos travailleurs à ces gestes.

Tous les autres magasins et entreprises, à l’exception des établissements horeca et des professions impliquant des contacts physiques, comme les coiffeurs, peuvent rouvrir leurs portes à partir du lundi 11 mai 2020

Tous les magasins peuvent rouvrir leurs portes le 11 mai 2020, à condition de respecter des règles strictes.

Ces règles sont les suivantes :

  • Comme dans les magasins déjà ouverts, un seul client est autorisé par dix mètres carrés. Les visites sont limitées à trente minutes par personne. Une exception est prévue pour les magasins de plus petite taille.
  • Le port d’une protection couvrant nez et bouche est fortement recommandé à tous les clients. Dans tous les cas, la distance de sécurité d’1,5 mètre doit être respectée.
  • Les employeurs sont responsables de la santé et de la sécurité de leurs travailleurs. Ils doivent tout mettre en œuvre pour garantir des conditions de travail sûres.

Pour éviter l'affluence, il est demandé aux clients de se rendre seuls dans les magasins, à l’exception des enfants de moins de dix-huit ans – qui peuvent être accompagnés d’un parent – et des personnes qui ont besoin d’aide pour leurs courses.  Il est également conseillé aux clients de se rendre dans des commerces à proximité de leur domicile ou de leur lieu de travail.

Les autorités et les différents acteurs du secteur ont rédigé un guide pratique pour l’ouverture des commerces.

En outre, les organisations d’indépendants et les partenaires sociaux ont rédigé un guide générique « Travailler en sécurité » pour accompagner les entreprises B2B dans la reprise de leurs activités. Liantis s’est inspiré de ce guide pour sa check-list pratique. Ces documents pourront également vous être utiles pour organiser au mieux votre réouverture.

Les professions impliquant des contacts physiques : une réouverture dès le 18 mai

Les autorités ont confirmé que les professions impliquant des contacts physiques telles que les coiffeurs, les esthéticiens et les tatoueurs pourront rouvrir leurs portes le lundi 18 mai 2020. Concrètement, les clients ne pourront se présenter que sur rendez-vous ; le gérant et ses collaborateurs le cas échéant devront porter un masque buccal et les clients devront garder une distance minimale de 1,5 m entre eux. Un guide pratique spécifique sera élaboré pour ces professions. Il fera office d’ouvrage de référence pour une reprise en toute sécurité des activités.

À partir du 18 mai 2020, les marchés en plein air avec un maximum de 50 échoppes seront à nouveau autorisés. Il s’agit de marchés qui ont lieu à intervalles réguliers (pas à titre exceptionnel ou à des occasions spéciales). La commune devra toujours donner son accord préalable et imposera des règles strictes. Dans ce cas également, une distance minimale d’1,5 m entre les visiteurs devra être respectée; un plan de circulation clair devra être mis en place pour réguler le flux de visiteurs et tant le marchand que ses collaborateurs devront porter un masque. Le port du masque sera également vivement recommandé pour les clients.

Le secteur horeca : fermeture jusqu’au au moins le 7 juin 2020

Jusqu’à présent, les hôtels devaient fermer uniquement leur restaurant. Toutefois, l’interdiction de voyager à l’intérieur du pays reste d’application. Le gouvernement examine si des voyages de plusieurs jours à l’intérieur du pays pourront être autorisés à partir du 8 juin 2020.

Les restaurants pourraient rouvrir au plus tôt le lundi 8 juin 2020. Cette date n’est pas du tout définitive. Le gouvernement examinera davantage cette échéance.

Les cafés et bars resteront de toute façon fermés au-delà de cette date.